Dr Thon : ‘nous ne sommes ni pour la conservation du pouvoir, ni pour l’alternance’



Lentement mais sûrement, les Togolais s’approchent de 2020, une année tant attendue par tout le monde du fait de l’élection présidentielle qui aura lieu. A côté du pouvoir qui pense donner un 4ème mandat à son ‘champion’, Faure Gnassingbé et l’opposition qui veut réaliser pour la première fois l’alternance, se trouve un 3ème larron. Pour celui-ci, c’est continuer à se tromper de guerre que de penser à une quelconque conservation du pouvoir ou à une alternance. L’heure du nouveau leadership a sonné, dit-il.


Pour cette tendance portée par Dr Kodjovi Aubin Thon, s’il y a un adversaire commun, ce n’est pas le parti au pouvoir, l’Union pour la République (UNIR) qu’on veut abattre à tout prix, mais les conditions miséreuses dans lesquelles vit la grande majorité des Togolais, le manque d’emploi et de justice.


Pour le président de Nouvelle Vision (NoVi), l’opposition togolaise doit reconnaître qu’on n’a plus besoin de politicien au Togo. Et les 30 ans de pouvoir d’un bloc contre un autre n’a rien donné, même s’il y a eu certaines avancées, pense ce jeune acteur politique.  

« Que cela soit la conservation ou l’alternance, nous ne nous retrouvons pas dedans. La finalité de nos stratégies politiques, n’est pas la recherche de l’alternance qui est une conséquence directe de nos politiques. Notre finalité, c’est de construire un pays où le Togolais serait fier d’être appelé Togolais. Si nous nous basons sur une conservation ou une alternance, nous ne ferons que la même politique que nos aînés ont faite depuis plusieurs années. Nous sommes pour le Togo », a-t-il déclaré jeudi sur Nana FM.

La stratégie gagnante en 2020, selon lui, viendra de celui qui proposera un programme ‘solide’, au-delà même du Plan national de développement (PND) et qui permettra au Togo de décoller économiquement.


Et c’est cette solution ‘économique’ que Nouvelle vision entend proposer pour résoudre le problème sociopolitique que connaît le pays.


« Un programme qui met l’accent sur l’emploi et la synchronisation de la diaspora et la population locale, faire du Togo un pays où tout le monde sera leader de son développement. Ce qui fait développer un pays, c’est le changement de mentalités. Nous voulons créer un modèle économique différent qui n’est pas basé sur la recherche de bailleurs. Nous avons une diaspora multiforme, avide de rentrer au pays. Si nous arrivons à faire revenir ne serait-ce que le 10ème des Togolais de la diaspora, nous créerons un engouement économique sans précédent », a-t-il lancé.  


Kodjovi Aubin Thon trouve ‘normale’ la position de ceux qui pensent qu’il n’y aura pas de changement en 2020. Cependant, a-t-il souligné, le Togo va connaître son miracle en 2020.

« En 2020, le Togo va vivre un moment où tout le monde va s’éclater de pleur et de rire. Nous allons assister à un moment auquel personne ne s’attend. Ce sera un moment de reconnaître la grandeur du créateur sur notre pays », a-t-il précisé.

0 views

JOIN THE CONVERSATION: 

  • Facebook Clean Grey
  • @Dr_Aubin_Thon
  • Google+ Clean Grey
  • LinkedIn Clean Grey
  • @kodjovithon
  • YouTube Clean Grey

© 2020 by  Nouvelle vision.